FERNELMONT

Le vent a quelque peu tourné

Fernelmont est toujours favorable à l'éolien mais pas n'importe où, ni n'importe comment. Il manque une vue d'ensemble.

À Fernelmont, l'éolien avait franchement le vent dans le dos au début des années 2000. Dix ans plus tard, le soufflé est quelque peu retombé.

«Nous y sommes toujours favorables. Mais pas n'importe où, pas n'importe comment», précise Jean-Claude Nihoul.

Il faut dire aussi qu'entretemps l'opinion publique a elle aussi changé de cap. Preuve supplémentaire : une interpellation directe lors du conseil communal par le collectif Village Fernelmont. Ceux-ci étaient particulièrement inquiets de la prolifération des projets éoliens, sans pour autant que la population n'en ait eu vent.

«Nous avons bien entendu cette observation. Lors des prochains projets éoliens, il a été convenu que ce ne seront pas les proches riverains qui seront mis au courant mais bien l'intégralité de la commune», assure Laurent Despy, échevin de l'Aménagement du Territoire.

Quoi qu'il en soit, la majorité communale assure vouloir garder une cohérence dans cette matière.

Les deux projets précédents, à savoir celui qui touche plus directement Forville-Bierwart et celui de Hingeon Pontillas, ont été sanctionnés d'un avis défavorable.

Les autorités communales avancent plusieurs critères : proximité des habitations et même des forêts, dégradation du paysage ou de sites remarquables... «Ce qu'il faudrait rapidement, c'est une carte à l'échelle de la Région wallonne reprenant tous les sites où l'implantation éolienne serait indiquée», insistent les Nihoul et Despy. «Pour l'instant, toutes les communes sont obligées de trancher, au cas par cas, sans vue d'ensemble. Ça manque de cohérence.»