FAUVILLERS CONSEIL COMMUNAL

Opposition massive au projet éolien

-© EdA
Huit conseillers se sont dits défavorables au projet éolien. Seul l'échevin de l'Environnement Edmond Troisfontaine estime qu'ils font fausse route.

À Fauvillers, l'enquête publique vient de se terminer à propos du projet d'implantation de six éoliennes, le long de la N 4, de Strainchamps à Warnach. Et les réactions à cet égard ont été vives, une pétition opposée au projet a recueilli quelque 500 signatures alors que la commune ne compte que 2 000 habitants.

Déjà lors du dernier conseil qui a précédé la clôture de l'enquête publique, les intervenants ont tiré à boulets rouges sur ce projet lancé par la société Air Energy de Wavre.

Hier soir, les conseillers devaient se prononcer sur l'ouverture d'une nouvelle voirie et sur l'élargissement de voies communales existantes dans le cadre de ce projet éolien. Huit des neuf conseillers ont voté et se sont dit défavorables au projet d'Air Energy. Le public nombreux s'est levé et applaudi cette décision. Seul l'échevin Edmond Troisfontaine, qui a l'environnement dans ses attributions, s'est dit en faveur du projet éolien et a tenu à justifier son vote.

« Je me demande quelle est la valeur de ces nuisances hypothétiques par rapport aux éléments suivants : un parc éolien de six machines de 3,3 mégawatts, chacune fournit de l'énergie électrique non-polluante à 10 000 ménages. L'économie correspondante est de 3 500 000 litres de mazout ou m3 de gaz naturel par an, ce qui entraîne en plus une diminution de notre dépendance énergétique par rapport au pétrole, au gaz naturel et au nucléaire dont on connaît les risques. D'autre part, quel sera le prix de ces matières premières dans cinq ou dix ans ? » L'échevin a encore précisé que suivant les cartes du Parc naturel de la Haute-Sûre, le projet se situe dans une zone de paysage non remarquable et en outre, le site est en bordure de la nationale 4 et au milieu de pylônes de haute tension.

Et Edmond Troisfontaine de conclure : « J'estime qu'en qualité de mandataire public et de citoyen, il est indispensable de s'impliquer dans toutes les formes d'énergies renouvelables qui sont à notre portée. » Nouvelle maison de village :

inauguration le 22 octobre Parmi les autres point abordés, il y a eu, par majorité contre opposition, l'approbation des modifications budgétaires, l'arrêt du cahier des charges relatif à l'achat de plaques de rues et de numéros, certaines plaques pourront être dotées d'une publicité d'un commerçant ou d'un indépendant de la commune.

Les conseillers ont également décidé d'une convention qui sera conclue avec l'ASBL Festiv'Hollange pour la gestion de cette nouvelle maison de village qui sera inaugurée le 22 octobre prochain.

Il a également été question de la rénovation de l'école de Fauvillers et des factures liées au placement de modules pour héberger les enfants durant les travaux. Et pour conclure la séance, une motion sera votée contre les mesures d'austérité prises par le grand-duché de Luxembourg.

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook