VERVIERS

Les adieux à l'abbé Vincent Jemine

-© EdA
Émotion perceptible ce dimanche lors de la dernière eucharistie de l'abbé Vincent Jemine. Il quitte Verviers pour l'unité de Hamoir-Ferrières.

Il s'en va après onze années d'un fructueux pastorat. Conformément au souhait du Vicaire Général, l'abbé Vincent Jemine, installé le dimanche 12 septembre 1999 par le doyen Jenchenne, prend en charge dès demain l'unité pastorale de la Sainte Famille de Hamoir-Ferrières et ses 19 clochers. Mais avant de prendre ses quartiers au presbytère de Ferrières, il recevait hier l'hommage unanime de la communauté paroissiale de Sainte Julienne et de Heusy.

On le devine : l'église Sainte-Julienne est pleine à craquer pour ce dernier office d'un abbé qui n'a pas manqué de marquer de son empreinte l'approche liturgique, principalement auprès des jeunes. Des jeunes qui sont présents en nombre. De part et d'autre du choeur, on voit s'aligner les mouvements de jeunesse. Des voix juvéniles s'élèvent de la chorale et ce sont une nouvelle fois les jeunes de Musicado qui s'illustrent dans l'accompagnement en musique. Tous ces jeunes qui ont trouvé à travers l'action pastorale de Vincent une raison d'espérer sont ici pour un au revoir émouvant. Des jeunes auxquels l'abbé s'adresse à travers des séquences de BD diffusées sur écran géant, pour relater une parabole de l'Évangile ou pour évoquer la mémoire de saint Vincent de Paul, fêté le lundi 27 décembre, et qui incarne depuis 350 ans l'action de l'Église en faveur des pauvres. C'est donc une liturgie fervente et conforme à ses orientations, qui salue le départ de Vincent Jemine, complimenté par les fidèles à l'heure du verre de l'amitié.