HAM-SUR-HEURE

St -Roch : protecteur de la peste et de la pluie

-© EdA
Précédée d'un cortège de 1 200 marcheurs, la compagnie royale « Le 11 e Léger » avait, cette année, l'honneur d'escorter la statue de saint Roch.

Unique ! À l'instar d'autres marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse, la Saint-Roch d'Ham-sur-Heure dégage un charme si particulier qui attire, chaque année, des centaines de visiteurs.

Qu'est-ce qui en fait son succès ? Pour le savoir, nous avons recueilli directement un témoignage à la source.

« C'est l'esprit de fête, de camaraderie qui me plaît », nous explique Olivier Jacquet.

N'étant pas originaire du bourg, le sapeur a rapidement pris goût au folklore, entraîné dans les rangs par son beau-frère.

Depuis 12 ans maintenant, il évolue au sein de la compagnie royale « Le 11e Léger ».

Comptant une soixantaine d'hommes, ce peloton avait cette année l'honneur d'escorter la statue de saint Roch à travers l'entité.

L'esprit militaire et la tradition religieuse (saint Roch invoqué contre la peste) ont aussi contribué à la notoriété de la procession dont on célébrait, ce dernier dimanche, la 372e édition.

Les jeunes ont assuré !

Hier, le thermomètre avoisinait les 30 °C. Pourtant le soleil a rarement pointé le bout de son nez... Le temps était à l'orage et les marcheurs, sous leurs costumes, ont souffert de la chaleur. Après un départ tranquille dans les rues du centre sous le coup de midi, le cortège folklorique a ensuite rallié les hauteurs du bourg. La montée, combinée à la chaleur, n'a pas épargné les organismes...

À ce titre, une mention spéciale est adressée aux enfants des jeunes compagnies, qui malgré ces conditions difficiles, ont assuré en défilant de manière exemplaire. Créée en 2002, la jeune marche de Beignée a offert un splendide spectacle au public. La jeune marche d'Ham-sur-Heure a ensuite merveilleusement emboîté le pas. Lancée au début des années 60 sous l'impulsion d'Armand Debaille, la compagnie permet aux plus petits de s'immiscer dans le bain du folklore avant de rejoindre l'une des nombreuses composantes de la grande marche. J.H.