GRANDRIEU

Sivry-Rance : non aux éoliennes à Grandrieu

-© EdA
L'annonce d'une réunion d'information concernant un projet de parc éolien a provoqué la réaction des Grandrieutois.

Jacques Jouniaux e t le docteur Alain Marchandise ont réagi à la demande de permis pour un parc éolien déposée par la société KDE Energy Belgium. La réunion d'information préalable programmée le 23 juin a été annulée car la demande était incomplète. Une prochaine séance serait programmée en septembre.

Le projet intervient dans le PALE (Plan d'Actions Locales Énergies) approuvé par le conseil communal de Sivry-Rance en avril 2009.

Une mobilisation avec Hestrud

Une première réunion des opposants au projet éolien s'est tenue début juillet chez M. Marchandise. Des habitants d'Hestrud, village français voisin, y ont participé. Une réunion vient de se dérouler dans la cour de la mairie, mise à disposition par le maire M. Herbet, dans un esprit d'ouverture démocratique. Une bonne quarantaine de personnes a participé à cette séance et écouté les arguments développés par Michel Dubois, coordinateur de l'ASBL Vents de raison et Pol Adam, riverain du parc éolien de Perwez en Brabant wallon.

Michel Dubois a fait l'inventaire des bonnes raisons de refuser l'éolien, surtout terrestre, avec des arguments sur les zones de sensibilité paysagère, les études de vents (cartes devenues confidentielles en Région wallonne), les nuisances envers les oiseaux et les chauves-souris, la détérioration importante des voiries (1 éolienne = 90 semi-remorques), le petit gabarit des routes concernées, l'attrait financier lié aux certificats verts ainsi que l'utopie de la participation citoyenne.

Pol Adam a présenté au public des reportages photographiques sur le parc éolien de Perwez ainsi que les travaux de réparation effectués début juillet 2010 sur une éolienne montée il y a 10 ans et présentant une importante fuite d'huile et des fissures sur les pales.R.J.

www.ventderaison.com

Projet PALE : www.sivryrance.be

Les étapes de la procédure

Un projet éolien doit suivre la procédure d’introduction d’un
permis unique. La première étape est la tenue d’une séance d’information publique avec un délai de 15 jours pour le dépôt de questions. Vient
ensuite l’étude d’incidence réalisée par un bureau d’études et qui dure
généralement de 6 à 12 mois. Après cette étude, le dossier complet est déposé à l’administration communale qui le transmet aux fonctionnaires responsables. Si le dossier est complet, commence l’enquête publique
pour 30 jours. C’est l’étape la plus importante durant laquelle seront déposées
pétitions, oppositions et autres
réclamations ou recours contre
le projet.

Participation citoyenne, utopie ?

Pour Vent de raison, la participation citoyenne prônée en Wallonie surtout par l’association Vent d’Houyet relève de l’utopie. Dans le projet de Grandrieu, une éolienne coûte 3500000 €. Le PALE spécifie une éolienne réservée pour les citoyens de Sivry-Rance. En suivant le raisonnement des promoteurs de la participation citoyenne, un investissement unique de 260 € demanderait la participation de quelque 13400 personnes et Sivry-Rance compte moins de 5000 habitants. On est loin du compte et le système accentue la fracture entre ceux qui peuvent investir et ceux pour qui cet investissement n’est
pas possible.

Les infrasons, une nuisance méconnue

Lors de la réunion d’Hestrud, M. Daniel Depris, président du C.E.P.H.E.S. (Comité Européen pour la Protection de l’Habitat, de l’Environnement et de la Santé) a signalé que le bilan énergétique d’un parc éolien est très faible en dépit des chiffres présentés par les promoteurs : « En cas de suffisance de la demande, on n’arrêtera pas les centrales de production pour bénéficier de l’apport des éoliennes dont la production est aléatoire et dépend du vent! » D’autre part, il a signalé qu’une nuisance est souvent omise lors des
études d’incidences. Elle concerne les infrasons générés par toute machine tournant à régime lent. Non perceptibles par l’oreille humaine, les infrasons provoquent des troubles bien identifiés chez certaines personnes.
> http ://depris.cephes.free.fr