AMAY

Un gamin victime du jeu du foulard ?

Les éducateurs sont assez formés: il ne faut pas dramatiser.
Les éducateurs sont assez formés: il ne faut pas dramatiser.-
Dimanche, un gamin de 11 ans a été retrouvé inanimé au domicile de son père à Amay. La conséquence du jeu du foulard est évoquée.

Une nouvelle victime du « fameux » jeu du foulard ? Certains éléments porteraient à le croire. Mais avant de l'affirmer à 100 %, la lumière doit encore être faite sur le drame qui s'est joué dimanche après-midi, dans une habitation d'Amay.

Alors que sa maman venait le rechercher chez son père, un gamin de 11 ans a été découvert inanimé en milieu d'après-midi. Immédiatement admis au CHRH, décision était prise de le transférer à l'hôpital de Montegnée aux alentours de 20 h où il allait être plongé dans un coma artificiel. À l'heure d'écrire ces lignes, son état était toujours jugé des plus critique.

Prévenu par la police, le bourgmestre d'Amay a directement apporté son soutien à la famille par ailleurs encadrée par des psychologues du service d'aide aux victimes.

Jeu du foulard ou pas ? Le mutisme des forces de police et du Parquet par rapport à ce terrible drame, traduit l'inconfort et toute la réserve qui s'impose sur la question, pendant que des parents s'accrochent aux derniers espoirs de sauver leur fils à l'hôpital de Montegnée.

Toujours est-il que si les conclusions devaient être celles-là, ce fait ramènerait dans l'actualité un phénomène qui semble parfois tenter certains adolescents et contre lequel plusieurs associations s'érigent afin de sensibiliser ces derniers et leurs parents aux dangers d'un tel jeu. Lequel ? Celui qui consiste à bloquer sa respiration jusqu'à l'évanouissement par compression du sternum ou de la carotide à l'aide d'un foulard notamment. Le jeune rechercherait les sensations fortes et hallucinations qui précédent l'évanouissement. Souvent pratiqué en groupe, ce jeu est d'autant plus dangereux quand plus personne ne peut intervenir.

Les conséquences peuvent, en effet, s'avérer fatales. Ceux qui s'y hasardent et s'y perdent, pouvant garder des séquelles irréversibles dues à des lésions cérébrales. Il est aussi avéré que, dans certains cas, l'évanouissement peut provoquer un arrêt cardiaque.