THEUX

Table gourmande pour fins gourmets

Gaver les canards, c'est une chose. Faire découvrir les saveurs de ces mets en est une autre. Concept global à la ferme aux plumes.

Pascal est dans les starting-blocks. Dans quelques jours, il accueillera ses premiers clients, ses premiers amateurs d'une cuisine préparée à base de canard. « C'est simple, dans le canard, tout est bon. Car à côté du magret, qui est en fait un filet de canard gavé, on prépare aussi le cou qui sera farci ou servi en rillettes, le gésier qui sera confit et servi en salade. Et puis, il y a évidemment les ailes et les cuisses. » De quoi donner l'appétit à plus d'un. Cette table gourmande de 16 couverts maximum sera destinée à des groupes en semaine (sur réservation) et ouverte le week-end. Tant le midi que le soir. « Sauf le dernier week-end du mois qui sera réservé à nos trois enfants. On sera donc fermé », confesse le couple.

L'aménagement du restaurant a été dicté par une envie : permettre à toute la famille de se retrouver autour de la table, enfants y compris. « L'espace que nous possédons leur permet de jouer à l'air libre sans l'once d'un problème, explique Stéphanie. Parmi les projets, nous souhaitons construire une petite plaine de jeux. La salle de séminaire, que nous espérons réaliser d'ici début 2010, sera dédiée aux enfants le week-end. Et nous comptons bien installer, en attendant cette salle, un coin jeux qui permettra aux parents de partager un bon moment autour de la table. » Et puis, les plats seront aussi adaptés pour les enfants... et ce même si le patron proposera aussi des plats à base de canards. « En fait, reprend Pascal, à midi, nous axerons réellement nos réservations pour les familles avec un menu pour enfant. Le soir, nous proposerons un menu qui fera la part belle à l'animal que nous aurons élevé. » Le concept est évidemment novateur dans la région et le couple de Theux va devoir trouver ses marques. La demande existe néanmoins et les idées fusent. « Lorsque la salle de séminaire sera opérationnelle, des groupes pourront venir en semaine. Et ils seront sur place pour manger. Nous aimerions aussi promouvoir des produits du terroir (fromage, confiture...). À terme, nous espérons également vendre nos plats préparés mais sur réservation. Nous comptons aussi développer une collaboration avec les gîtes theutois mais aussi les communes avoisinantes. »