WAREMME

Lantremange accueille aussi désormais les tout-petits

Inauguration ce samedi d'un nouvel espace destiné à accueillir les enfants en bas âge . La maison d'accueil complète l'offre communale en la matière.

Alors qu'un certain nombre de communes se plaignent du manque de places accordées à l'accueil de la petite enfance, celle de Waremme vient de compléter son offre en la matière. Et ce au grand soulagement des parents et... des bébés. Ces derniers étaient venus en nombre ce samedi à Lantremange afin de venir assister à l'inauguration officielle de la toute nouvelle maison communale d'accueil de la petite enfance.

Cette MCAE constitue, ainsi que l'a rappelé l'échevine Martine Dumont (PS), « un quatrième outil de notre politique consacrée à l'accueil de la petite enfance ». Tant celle-ci que le bourgmestre Guy Coëme (PS) n'ont pas tari d'éloges au sujet de cette nouvelle MCAE, dont les travaux d'aménagement, d'un montant de 70 000 € à charge communale, ont duré six mois. « Si l'ancienne salle était déjà remarquable, celle-ci dépasse l'imagination », s'est plu à souligner le maïeur waremmien. Et l'échevine des Affaires sociales de préciser qu'« il y a tout juste un an d'ici, ce projet n'était que quelques mots sur un papier ».

Un vote unanime du conseil communal plus loin, le dossier était rentré et les subsides sollicités, tant du côté de la Région wallonne que de l'ONE dont une représentante était présente ce samedi à Lantremange. Le choix de ce lieu, quasi à l'abandon à l'époque, s'est tout de suite imposé aux autorités communales, d'autant que l'avis de l'ONE était positif.

Ouvert dès ce lundi

Concrètement, c'est ce lundi que la nouvelle MCAE, dénommée Les blés d'or et située au carrefour des rues Edmond Leburton et Joseph Piette (laquelle doit bientôt faire l'objet d'un grand chantier de réfection) ouvre ses portes. Sa capacité d'accueil est de douze places dont dix sont déjà occupées et dont deux autres seront également occupées d'ici septembre. Une possible augmentation de la capacité d'accueil de cette MCAE est déjà envisagée tant par l'échevine waremmienne des Affaires sociales que par sa directrice, Jacqueline Gihousse. Active depuis 1975 dans l'accueil des tout-petits et responsable de la halte-garderie La diablotine située dans le centre-ville, cette dernière sera assistée dans sa mission d'une assistante sociale et deux puéricultrices.

Les blés d'or disposent de tout l'équipement nécessaire, à savoir des dortoirs, salles de vie et autres endroits pour changer les bébés, et même d'un jardin et d'une cour adjacents. À noter aussi qu'un local de ce bâtiment communal restera accessible aux villageois de Lantremange ainsi qu'à leurs voisins d'Oleye.