JUDICIAIRE

Biefont, inculpé et exclu du PS

Richard Biefnot, échevin socialiste montois, a été inculpé de détention d'images pédo-pornographiques. Il a été laissé en liberté.

L'échevin du logement et de l'urbanisme de Mons Richard Biefnot (PS), a été inculpé lundi vers 18 h 30 pour détention d'images à caractère pédopornographiques dans le cadre d'une enquête internationale en collaboration avec des enquêteurs belges,.

Entendu dans l'après-midi, l'échevin a été laissé en liberté par le juge d'instruction Blondiau, qui a jugé, au vu des événements, que des mesures alternatives étaient plus adéquates, préconisant une prise en charge thérapeutique plutôt qu'une détention préventive.

Richard Biefnot a été député à la Chambre de 1995 à 1999, en remplacement d'Elio Di Rupo devenu alors vice-Premier ministre. Il a été ensuite député régional wallon et de la Communauté française jusqu'en 2004. Il a été désigné échevin à Mons pour la première fois en 1982. Hier soir, la commission de vigilance du PS de Mons-Borinage a décidé d'exclure « de manière immédiate » Richard Biefnot du PS, demandant par ailleurs à toutes les instances compétentes que tous les mandats de l'échevin lui soient retirés dans les plus brefs délais.