LAEKEN

Tivoli, l'école de la réussite

Donner aux petits Laekenois du quartier Tivoli, les mêmes chances de réussite que les autres Bruxellois, c'est la priorité de l'équipe éducative de l'école du Tivoli. Consciente que ses élèves doivent souvent affronter des situations de rupture affective, linguistique ou culturelle, l'équipe éducative donne son maximum pour les former à avoir un rôle, à être acteur plus tard dans la société.

Située à deux pas de la zone portuaire, l'école du Tivoli constitue un vrai phare dans ce quartier aux tons grisâtres. Pas d'espace vert ni de plaine de jeux pour les petits bouts. Dans ce vieux quartier de Laeken, les maisons sont délabrées. Les Belges de souche l'ont depuis longtemps quitté laissant la place à des familles d'origine étrangère et socio-économiquement faible. Toutes ces familles ont aujourd'hui un ou plusieurs bambins à l'école du Tivoli. Une école attachante qui se distingue des autres par sa volonté de donner la chance à des enfants en difficulté de réussir leur scolarité. A la tête de cette école, Michèle Masil, une femme de coeur et ancienne institutrice aux Marolles. L'école du Tivoli compte 355 élèves, de 2,5 ans à 12 ans, dont les parents parlent peu voire pas du tout le français. Des enfants issus en majorité des communautés marocaines, turques, roumaines et africaines. Consciente que la réussite scolaire ne peut se faire qu'avec les parents et les enseignants, la directrice les associe tous à ce projet. "#3Des réunions de parents sans leurs enfants en présence de traducteurs sont nombreuses afin de leur expliquer l'organisation concrète de l'école#1", raconte Michèle Masil. " #3C'est l'occasion aussi de comprendre leur vécu et de leur proposer notre aide pour régler par exemple des papiers administratifs#1. #3Nous incitons aussi les parents à déposer leurs enfants à l'intéreur de l'établissement pour qu'ils gardent le contact au quotidien avec les enseignants#1." A côté des relations école-familles, l'équipe, composée d'enseignants, d'une puéricultrice, d'une psychomotricienne, d'une logopède et d'une assistante sociale, agit de concert pour donner un sens à l'apprentissage. "#3L'école primaire se doit d'apporter les bases de l'apprentissage, elle ne doit pas être un lieu où l'on sélectionne les meilleurs#1", martèle Michèle Masil. "#3Ici, nous portons un regard positif sur chaque élève. Parmi eux, certains sont arrivés à l'école en ne parlant pas un mot de français. Ils ont fait des progrès mais restent en échec scolaire dans leur bulletin. L'an prochain, une autre manière de communiquer leurs progrès à leurs parents leur sera proposé pour valoriser ces enfants." #1L'école participe aussi à divers projets pédagogiques. Parmi eux, citons le projet "défi énergie" où les élèves responsables sensibilisent leurs camarades et l'équipe éducative aux économies d'énergie.

Ecole fondamentale du Tivoli, 59, rue Claessens, 1020 Laeken. Infos: 02.422.03.20