Un rêve accompli pour Patrick Bruel

INTERVIEW | Deux ans après « Un secret », Patrick Bruel est de retour au cinéma dans « Le code a changé », de Danièle Thompson.

Tantôt chanteur, tantôt acteur, Patrick Bruel a mis entre parenthèses sa tournée "Seul... ou presque", le temps de parcourir d'autres salles obscures pour la promotion du film de Danièle Thompson "Le code a changé". Une comédie dramatique où il partage l'affiche aux côtés de Dany Boon, Karin Viard et Marina Foïs. « Quand Danièle m'a appelé pour me proposer un scénario, je n'ai eu qu'un mot à la bouche : enfin ! J'étais vraiment content. Avant de lire le scénario, je me disais : de toute façon c'est oui mais j'espère que le rôle est bien » rit Patrick Bruel.

Il a rapidement été séduit par l'idée du film. Dans "Le code a changé", Danièle Thompson nous emmène dans les coulisses d'un dîner entre amis où au-delà des apparences, il y a la pudeur, les mensonges, les blessures, les frustrations des uns et des autres. « J'ai aimé l'idée de ce dîner où des horizons très différents se croisent. J'ai l'impression que les gens s'identifient à ces personnages, à ces professions, que le spectateur est comme le 12e invité de ce dîner. Il arrive avec le fantasme de savoir exactement tout de ce que l'autre pense et tout ce qu'il y a derrière chacun. »

Dans cette comédie dramatique, truffée de seconde lecture, et mêlant humour, tendresse et émotion, Patrick Bruel interprète le rôle d'un cancérologue joyeux et bout en train mais brisé de l'intérieur psychologiquement. « La double voire triple facette de ce personnage m'a beaucoup plu. Par ailleurs, ce rôle a été une expérience humaine très forte. Pour mieux interpréter ce personnage qui souffre à l'intérieur, j'ai voulu passer deux jours au service oncologie d'un hôpital. C'était très dur mais j'ai compris très vite la relation que ces médecins avaient avec leurs patients. »

Pour son 4e long-métrage, Danièle Thompson a réuni un casting 5 étoiles qui fonctionne à merveille : outre le couple Boon/Viard et Marina Foïs, on retrouve Emmanuelle Seigner, Christopher Thompson, Laurent Stocker, Pierre Arditi, Patrick Chesnais... L'expérience de ce film reste un grand souvenir pour Bruel. « Maintenant que j'ai assouvi ce fantasme de tourner avec Danièle, j'ai envie de recommencer, c'est dramatique ! »

Il ne recommencera pas tout de suite mais a bien d'autres projets dans le cinéma. Et la réalisation? « J'aimerais beaucoup mais tourner un film, ça met deux ans. Je n'en aurais absolument pas le temps pour l'instant. Mon agenda est complet jusque 2012. » Pour l'heure, il planche sur l'écriture d'un nouvel album prévu pour le mois de septembre. Le 11 mars, il reprendra sa guitare pour sillonner la France. Il fera escale chez nous, à Forest National le 5 et 6 juin prochain.

+ Retrouvez l'interview complète de Patrick Bruel mercredi 18 février à l'occasion de la sortie du film