DISON

Avec le curé Stanis chez les Kasaïens oubliés

Ils sont de plus en plus nombreux , et décidés, ces Disonnais qui «construisent» au Kasaï congolais. En dur pour 780 € la maisonnette.