ARLON

Procès Dutroux-bis: Michel Nihoul inculpé, mais un non lieu en vue

-Archives EDA
Michel Nihoul, acquitté par la cour d'assises d'Arlon des faits liés aux dossiers sur les enlèvements d'enfants dans l'affaire Dutroux, est cité à comparaître vendredi devant la chambre du conseil de Neufchâteau comme "inculpé" dans le volet bis de cette affaire, bien que n'ayant jamais été interrogé dans ce cadre, a-t-il affirmé au journal 'La Dernière Heure'.

"Je n'ai jamais été interrogé" à propos de ce dossier, qui porte sur tous les volets (allégations de "réseaux", de "protections") qui n'avaient pas été traités lors du procès en cours d'assises à Arlon en 2004, a affirmé M. Nihoul au quotidien.

Il a aussi confié son étonnement après avoir appris son inculpation.

Selon 'La Dernière Heure', le parquet devrait toutefois demander un non-lieu, selon les réquisitions écrites dont le journal a eu connaissance.

"J'attends ce non-lieu pour lancer des procédures en justice. Il ne faut pas oublier le mal qui m'a été fait et ne sera jamais réparé", a affirmé M. Nihoul 69, ans, qui a pris l'avocat Pierre Chomé comme défenseur. Il a ajouté qu'il n'avait pas l'intention de se rendre en personne vendredi à Neufchâteau.

En juin 2004, à Arlon, M. Nihoul a été acquitté de complicité dans les enlèvements d'enfants pour lesquels Marc Dutroux avait été condamné à la prison à perpétuité. Il avait cependant été condamné à une peine de prison de cinq ans pour trafic de drogue et association de malfaiteurs. Il avait bénéficié d'une remise en liberté conditionnelle le 28 avril 2005.

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook