BERCHEM-SAINTE-AGATHE

Réseau berchemois «Entrelacs»

BERCHEM-SAINTE-AGATHE - Les Réseaux d'Echanges et de Savoirs viennent de fêter leur 20 années de présence en Belgique. L'occasion de faire connaissance avec le réseau berchemois, «Entrelacs».

Marcel propose des cours de violon à Pierre, qui apprend la cuisine sous l'œil bienveillant de Claudine. Laquelle aimerait apprendre le néerlandais. C'est René qui lui enseignera. Ensemble, le dimanche, ils chaussent leurs bottines de marche et rassemblent pour parcourir la campagne bruxelloise...

Chacun d'entre nous «possède» un savoir, un don ou une expérience qui vaut la peine d'être partagée: savoirs ménagers, savoirs intellectuels, des expériences de vie. Pourquoi ne pas en faire profiter vos amis, les personnes isolées... qui en échange vous donneront leur savoir et expérience? De ce fait, chacun est valorisé et peut se rendre utile aux autres. Tel est le principe, universel, des Réseaux d'Echanges de Savoirs qui viennent de fêter leurs 20 ans de présence en Belgique.

Et le Fourquet créa le sien

C'est à l'aube de ce siècle que le Centre culturel local, Le Fourquet, initiait le Réseau d'Echanges de Savoirs «Entrelacs», dont le principe est très simple: la mise en relation de personnes voulant acquérir des savoirs avec celles proposant de les transmettre. Au fil des ans, ce réseau local a pris ses marques et s'est développé sous 2 formes: les clubs ou échanges de savoirs collectifs d'une part et d'autre part, les échanges de savoirs individuels. Collectivement, et généralement pour pas un rond, on peut faire du sport (taï-chi...), se détendre, découvrir une ville, un musée, débattre, marcher, échanger, tricoter...

En duo ou en groupe restreint, toujours pour pas un rond, il y a moyen de découvrir les danses espagnoles, de s'initier à un instrument de musique... Et bien plus encore puisque les offres et les demandes ne dépendent... que de vous!

Mais ce réseau n'est pas une «invention» du Fourquet!

C'est dans les années '70 que Claire Heber-Suffrin (photo), institutrice française, décidait de développer la notion d'échange de connaissances dans son établissement scolaire entre les enfants. Une notion qui s'est peu à peu élargie aux parents, aux enseignants, aux employés de la mairie d'Orly... L'effet «boule de neige» était amorcé! En 1977, elle met en effet en place une nouvelle expérience qui va se développer à travers le monde en donnant naissance à plus de 200 réseaux dont 170 en France, 30 en Suisse, 10 en Belgique... réunis depuis 1987 par une coordination nationale.

Ce 19 décembre 2008, le Mouvement des Réseaux d'Echanges Réciproque de Savoir a choisi le Fourquet pour fêter ses 20 ans, en présence Claire Heber-Suffrin. Dans une ambiance décontractée, tous les réseaux de Bruxelles et de Wallonie s'y sont rencontrés... pour échanger leurs expériences!

www.lefourquet.be