EX-CCC: cent manifestants soutiennent les suspects

(photo Belga)

Une centaine de personnes ont manifesté leur soutien samedi soir, devant les prisons de Forest et de Saint-Gilles, à l'ex-membre des CCC (Cellules Communistes Combattantes) Pierre Carette et aux quatre suspects arrêtés dans une nouvelle enquête pour terrorisme.,

Selon les manifestants, le quatuor composé de Bertrand Sassoye, Wahoub Fayoumi, Constant Hormans et Abdallah Ibrahim Abdallah est totalement innocent.

La manifestation a été organisée à la suite d'un appel du Secours Rouge, une organisation de gauche qui avait été cofondée par Bertrand Sassoye.

Vers 18h00, une centaine de personnes se sont rassemblées devant la prison de Berkendael. Là, ils ont scandé des slogans en faveur de l'ex-journaliste de la RTBF, Wahoub Fayoumi.

Les manifestants se sont ensuite rendus à la prison de Saint-Gilles, où Pierre Carette, Bertrand Sassoye et Abdallah Ibrahim Abadallah sont incarcérés. Ils ont terminé leur manifestation à la prison de Forest, où est enfermé Constant Hormans.

Les manifestants se posent beaucoup de questions à la suite de ces arrestations. Non seulement concernant Pierre Carette, qui a été interpellé car il n'aurait pas respecté les conditions de sa libération, mais aussi et surtout par rapport aux quatre autres. "Il n'est nullement question de terrorisme", a indiqué Thierry Delforge, du Secours Rouge. "Nos amis n'ont rien fait de plus que de soutenir des prisonniers politiques, et ce sur une base tout-à-fait légale. Apparemment cela suffit, dans le climat actuel, pour être considéré comme terroriste." M. Delforge craint l'existence d'un agenda caché et parle même d'un complot d'Etat. "Ces arrestations sont seulement un prétexte. On essaie simplement de créer un climat d'angoisse et de tension. On l'a déjà vu avec l'alerte terroriste à l'époque du Nouvel an, et voilà que ça recommence. Le seul objectif est de détourner l'attention de la crise gouvernementale", a-t-il dit.

Avec Belga