SOMME-LEUZE BAILLONVILLE

Tilman mise sur le social

La société pharmaceutique Tilman mise sur les énergies vertes et agit dans le social. Elle vient d'offrir 10000€ à l'Action Père Damien.

Créée à Bomal en 1956 par Lucien Tilman, la société Tilman avait mis au point un produit au succès immédiat, la célèbre «tisane ardennaise». Aujourd'hui, l'entreprise a bien grandi et se développe sur le zoning de Baillonville. Elle est devenue la spécialiste belge de la phytothérapie. En 1984, Jean-Noël Tilman, le fils de Lucien, a repris la direction de la société, qui contient un laboratoire pharmaceutique. La gamme de produits ne cesse de se diversifier: tisanes, gélules, sirops, compléments alimentaires,... «Le marché des soins à base de plantes se porte très bien. On revient de plus en plus à cela. Notre entreprise est en constante expansion (15% de moyenne par an). Actuellement, on essaie de développer les médicaments enregistrés. Une démarche qui prend généralement cinq années. Quarante de nos produits ont aujourd'hui ce statut», explique Jean-Noël Tilman.

La société pharmaceutique, qui compte environ 75 emplois équivalents temps plein, mise énormément sur l'exportation. «Nous exportons principalement en Europe, dans les pays méditerranéens: Algérie (1er client), Tunisie, Portugal, Maroc,... et dans vingt autres pays, qui ne constituent que 5% des exportations.»

La société va bientôt pouvoir conclure des accords commerciaux avec l'Arabie Saoudite. «Nous avons effectivement obtenu l'autorisation de vendre dans ce pays, ce qui nous ouvre les portes du Moyen-Orient», se réjouit, l'administrateur-délégué.

D'ici cinq à dix ans, l'entreprise, déjà à l'étroit, souhaite construire une nouvelle usine, à proximité de l'actuelle, pour produire d'autres produits pharmaceutiques (sirops,...).

L'entreprise pense également au développement durable. «L'environnement nous préoccupe. Notre flotte de véhicules roule au LPG. Nous faisons du tri sélectif et d'ici quelque temps, nous espérons devenir autonomes sur le plan énergétique.»10000€ pour l'Action Père Damien

Le social est l'autre priorité de la société pharmaceutique qui agit ponctuellement en faveur des Restos du Coeur et qui s'est impliquée dans un projet humanitaire au Burkina-Faso. «J'ai toujours rêvé de créer une fondation Tilman, tournée vers le monde. Nous n'en sommes pas encore capables. C'est pourquoi nous n'hésitons pas à offrir notre aide dès que c'est possible.»

C'est ainsi que depuis le 1erjanvier 2008, un partenariat a été lancé avec L'Action Père Damien. Tilman verse 0,1€ par boîte de tisane Biolys vendue. Mardi, après un trimestre, un premier chèque de 10000€ a été remis aux administrateurs de l'ONG. Cet argent est investi dans la lutte contre la lèpre et la tuberculose. Le coût d'un traitement pour une personne est estimé à 40 €. Avec ce premier chèque, 250 personnes pourront déjà être sauvées.