Jusqu’à 50 bénévoles quand il faut se mobiliser - 03/01/2018

GEDINNE -

Au départ, il y a un Gedinnois qui, lors d’un voyage au Burkina Faso, a été touché par la situation que vivaient des enfants.



À son retour, il a sensibilisé d’autres habitants. Une association de bénévoles a ainsi vu le jour. La particularité dans ce mouvement, c’est que chaque ...

P.H. (L'Avenir)