La Chambre du couvent : au nom de l’enfance - 08/11/2012

Tournai -

Prof de langues à l’athénée de Leuze, aujourd’hui en préretraite, Pascale Delvalle a voulu ouvrir une chambre d’hôtes dans sa maison du quai Notre-Dame, contiguë à l’ancienne église des Rédemptoristes. Une maison ou plus exactement un triplex qui fait partie de l’ancien couvent rénové.



Pour 90 € la nuit, deux petits-déjeuners compris, les hôtes disposent d’une chambre de belle taille avec salle de bain privative. Les «plus» de ce 4 épis, ce sont l’emplacement (cœur historique de la ville), la vue parfaite sur l’Escaut, le très grand calme, une étonnante terrasse suspendue, une place de parking garantie.

Et, la faconde de l’hôtesse… Pascale Delvalle cumule la connaissance du néerlandais et de l’anglais à celle de l’histoire de Tournai, dont elle fut guide une dizaine d’années.

G.E. (L'Avenir)