Initié par la ministre de l’Emploi Céline Fremault et financé dans le cadre du New Deal, www.brulingua.be permet aux chercheurs d’emploi bruxellois d’apprendre gratuitement jusqu’à 4 langues (néerlandais, français, anglais et allemand).

Il s’agit de cours multimédias, interactifs et basés sur des situations authentiques de la vie quotidienne et professionnelle. Sont proposées de la compréhension à l’audition, à la lecture, de l’expression écrite et orale.

Le site propose également un module «Actualités» mis à jour régulièrement pour permettre à l’utilisateur de s’informer sur l’actualité internationale dans sa langue d’apprentissage.

Les conseillers d’Actiris peuvent consulter le dossier Brulingua des chercheurs d’emploi et proposer aux employeurs des candidats ayant les compétences linguistiques adéquates et motivés par l’apprentissage des langues.

Pour le détail, les utilisateurs de Brulingua sont essentiellement des femmes (57,6%). Quelque 13,1% ont moins de 25 ans; 24,8%, de 25 à 29 ans, 34,6%, de 30 à 39 ans, 19,4%, de 40 à 49 ans, 8,1%, plus de 50 ans.

La moitié des utilisateurs étudient le néerlandais; 28% l’anglais; 20% le français; et 2% l’allemand.

«Brulingua vient parfaitement compléter l’arsenal de mesures ‘langues’ au service des demandeurs d’emploi bruxellois (chèques langues, tests langues, formation en langues orientées métier...). Notre volonté est de rendre Brulingua accessible prochainement à d’autres publics, à commencer par les élèves et les enseignants des écoles bruxelloises», a souligné la ministre de l’Emploi, se réjouissant du succès de cette plate-forme entièrement gratuite.