Selon le journal populaire, ces attentats pourraient prendre la forme d'actes de sabotage sur les voies, dans les tunnels, ainsi que des bombes dans les trains mêmes. D'après Bild, l'information sur ces projets d'attentats provient de l'Agence nationale de la sécurité américaine (NSA), qui a capté une conversation téléphonique il y a quelques semaines entre de hauts responsables d'Al Qaida. Pour cette raison, les autorités allemandes surveillent depuis plus de deux semaines les lignes empruntées par les trains allemands à grande vitesse ICE ainsi que les gares, à l'aide d'une série de mesures supplémentaires discrètes, telles des rondes de policiers en civil, écrit Bild, journal le plus lu d'Allemagne. (Belga)