C’est Ogeo Fund, le 5e fonds de pension belge (spécialisé dans les pensions légales des institutions publiques et parapubliques), qui a commandé cette enquête à Ipsos. Un peu plus de 1 000 Belges de 25 à 70 ans ont été sondés par internet. On en retient que la moitié des sondés souhaite prendre sa retraite avant 65 ans et que la majorité se disent inquiets pour le financement des retraites en général et de la leur en particulier.

Le point avec Emmanuel Lejeune, membre du comité de direction d’Ogeo Fund.

Emmanuel Lejeune, peut-on constater certaines évolutions dans les préoccupations des sondés?

C’est la première enquête d’opinion de ce type que nous menons. Mais en 2013, nous avons initié une recherche sur le financement des pensions des administrations provinciales et locales en Wallonie et à Bruxelles: 70% des communes en Wallonie et à Bruxelles n’ont pas constitué de réserves pour faire face aux futures charges de pension. Au plus tôt des mesures seront prises, au plus vite leurs effets structurels se feront ressentir et permettront d’alléger la charge des pensions et de faciliter leur financement. L’enquête Ipsos démontre que 75% des Belges sont pessimistes sur l’avenir de leur pension. Il s’agit donc de deux enquêtes différentes mais dont les résultats sont similaires: l’avenir des pensions est un sujet au cœur de toutes les préoccupations!

69% des personnes interrogées pensent que c’est inévitable: il va falloir travailler plus longtemps. Le Belge est prêt à voir un relèvement de l’âge légal de la pension?

Les Belges semblent avoir intégré toute une série d’éléments: la hausse de l’espérance de vie, la baisse de la natalité, l’allongement des études, les départs à la retraite anticipés, les pertes d’emploi… Cela a donc un impact sur la période de financement des cotisations ainsi que sur le laps de temps durant lequel la pension est perçue. Une prise de conscience semble donc faire son chemin et amener les Belges, tout comme cela se fait dans d’autres pays, à intégrer le fait que l’âge légal de départ à la retraite devra être repoussé.

Constatez-vous une différence de perception entre les hommes et les femmes sur l’avenir des pensions?

Oui. Ces éléments, entre autres: 73% des femmes pensent que leur pension ne sera pas suffisante pour maintenir un niveau de vie satisfaisant (62% pour les hommes) et 4 femmes sur 5 ne sont pas confiantes à l’égard de leur pension (31% des hommes manifestent un certain degré de confiance).

Les sondés préconisent le développement de l’épargne dans le cadre d’un fonds de pension complémentaire financé par l’employeur et l’employé. Vous aussi, sans doute, en tant que fonds de pension. Ce système pourrait-il prendre le pas sur le système légal actuel?

Il n’existe pas de solution unique applicable à toutes les administrations locales. Il semble difficilement imaginable que le système de pensions complémentaires prenne le pas sur le système de pensions légales mais il fera partie de la solution globale du financement en Belgique.

Un Belge sur deux partirait avant 65 ans

 

1.Ne pas attendre 65 ans

Trois travailleurs belges sur quatre sont incertains à l’égard de leur pension, mais 49% d’entre eux envisagent quand même de la prendre avant 65 ans, selon l’étude Ipsos-Ogeo Fund diffusée hier.

2. Épargner, même en début de carrière 

65% des Flamands, 70% des Wallons et 82% des Bruxellois estiment que leur pension ne sera pas suffisante pour maintenir leur train de vie. Même si 67% d’entre eux ont déjà commencé à épargner pour leur retraite. Dont une bonne partie s’est lancée avant d’avoir 30 ans (44% de la population).

3. Plus d’infos, SVP 

Près de 80% des non-retraités s’estiment insuffisamment informés sur leur future pension. Ces derniers souhaiteraient recevoir une estimation du montant exact (87%) et le mode de calcul de leur pension légale (66%). Ils sont également 86% à considérer que le fait de recevoir une estimation annuelle de leur pension légale, et ce dès le début de leur carrière, les inciterait à mieux préparer leur retraite.

4. Moins de 70% du net 

Près d’un travailleur sur deux estime que, au moment de sa retraite, ses revenus représenteront moins de 70% de son dernier salaire net.

5. Priorité au financement 

Plus de 4 personnes interrogées sur 5 (82%) considèrent enfin que les autorités publiques devraient en priorité assurer un financement adéquat des retraites.

6. Rendre obligatoire la complémentaire 

76% des Belges estiment que les trois régimes de pension (public, privé et indépendant) devraient être harmonisés. De même, 64% des personnes interrogées jugent que la constitution d’une pension complémentaire devrait devenir obligatoire, alors qu’ils ne sont que 39% à bénéficier d’un plan de pension complémentaire actuellement.

7. Bosser plus longtemps 

Près de 70% des sondés pensent qu’il est inévitable dans le futur de devoir travailler plus longtemps et de partir plus tard à la retraite.