L’objectif de la démarche de Kira Hudson était sans aucun doute louable. Désireuse de mettre en garde sa fille contre les dangers de Facebook et autres réseaux sociaux, cette maman américaine a pris une photo de l’adolescente et l’a publiée sur son compte Facebook.

«Ma fille de 12 ans ne comprend pas pourquoi elle ne peut pas avoir de compte sur Instagram et Facebook... S’il-vous-plaît ‘aimez’ et ‘partagez’», précise-t-elle, à côté de la photo de sa fille tenant une feuille sur laquelle est indiqué le mot suivant: «18/03/14 Maman veut me montrer combien de personnes peuvent voir cette photo une fois qu’elle est sur Internet».

Mais ce que cette mère ignorait, c’est que la photo de sa fille allait se propager bien plus vite que prévu. Rapidement partagée sur le forum «4chan», un forum d’images où l’on trouve le pire et le meilleur du web, la photo a très (trop) vite atteint le nombre d’un million de «J’aime»!

Adresse et numéro de téléphone retrouvés

Jusque-là, les retombées de la démarche de Kira Hudson n’étaient pas trop graves, sauf qu’elle connaissait plutôt mal les membres du fameux forum «4chan». À leur tour, ceux-ci ont voulu donner une leçon à la maman afin de lui montrer que sa méthode, elle-aussi, était plutôt dangereuse.

C’est ainsi que la famille Hudson a vécu un véritable calvaire dès le premier jour du partage de la photo. Plusieurs personnes ont très vite cherché l’adresse (... qui n’était plus la bonne) et le numéro de téléphone de la famille.

Canulars téléphoniques, livraisons surprises de pizzas (à une mauvaise adresse, donc) ou encore détournements obscènes de la photo: de nombreuses «blagues» ont été faites à Kira Hudson et sa fille. Même la suppression de la photo sur Facebook n’y aura rien changé...

«

Je n’avais pas du tout anticipé un phénomène pareil...

»

Contactée par Le Huffingtonpost, Kira Hudson a confié avoir retenu les leçons de cette expérience. «Je suis vraiment contente que des parents nous aient écrit pour nous faire savoir qu’avec notre expérience, ils pouvaient montrer à leurs enfants les dangers d’Internet», a confié la mère de famille.

«La leçon a été très vite apprise pour ma fille et moi. Je n’avais pas du tout anticipé un phénomène pareil. J’ai réalisé que mon compte Facebook, que je pensais sécurisé et privé, ne l’était finalement pas tant que ça. Heureusement pour nous, les informations qui ont été collectées n’étaient pas bonnes. Je tiens donc à m’excuser auprès de la famille qui vit à notre ancienne adresse et j’espère qu’ils n’ont pas eu trop d’embêtements. La prochaine pizza sera un cadeau de ma part.»

Voilà une histoire qui devrait faire réfléchir un peu plus les parents sur l’utilisation de Facebook par leurs enfants...