Lever à 3 heures pour Marcel, sa femme, leur fils Arnaud. Aujourd’hui, il y a trois Gilles à «bourrer » chez les Gillain. Le bourreur a tout juste le temps d’enfourner la paille d’esturgeon dans le costume des trois hommes qu’il est déjà l’heure de se mettre en route pour chercher les autres membres du groupe. À 5 heures tapantes, le départ est lancé. Pendant près de 3 heures, les Gilles de la société de Marcel, passent de maison en maison pour récupérer les 30 Gilles composant leur «cagnotte ».

Cette année, c’est Marcel qui a eu le privilège de démarrer la tournée. Après 25 années passées dans la société des «jeunes indépendants », une médaille lui est aujourd’hui décernée. Un honneur pour lui mais aussi pour Nicole, son épouse, émue aux larmes en pensant à ces 25 années en tant que femme de Gilles.

Pas de répit pour les Gilles

Une fois toutes les «cagnottes» réunies, les 138 Gilles de la société des «jeunes indépendants» se retrouvent à la brasserie «La Binchoise» avant d’aller manger des huîtres. Masque de cire sur la tête, les Gilles envahissent ensuite la Grand-Place, martelant les pavés binchois pour chasser l’hiver.

Le reste de la journée ne sera pas de tout repos pour Marcel et sa bande. Cette année, le temps est clément. Les Gilles vont donc devoir supporter leur chapeau de plumes d’autruche lors du cortège. Et pas de répit pour ceux qui auraient un coup de mou. Pendant le carnaval, les Gilles ne peuvent pas quitter l’enceinte des remparts de la ville, ni même leur société puisqu’ils doivent à tout moment être accompagné du tambour.

« Pas de Gilles sans leur femme »

Pour tenir jusqu’aux petites heures, Marcel pourra en tout cas compter sur sa femme. «Il n’y aurait pas de Gilles sans leur épouse», déclare fièrement Nicole. Pour les femmes, le mardi gras est un moment aussi intense que pour leur mari. Elles s’occupent de l’intendance. Elles accueillent les gens pour le champagne et elles ont l’honneur de mettre les collerettes, les grelots et la barrette du Gille.

Le mardi gras à Binche se poursuit cet après-midi avec le défilé, clôturé par le feu d’artifice ce soir.