Le graphique ci-dessous est clair : en l’état actuel de la fiscalité en Wallonie, la taxe au kilomètre va surtout avantager les voitures puissantes, aux chevaux fiscaux élevés. Nous n'avons pris en compte que la taxe de mise en circulation, payable une seule fois (l'année de l'achat du véhicule) et la taxe de circulation annuelle. Soit les deux taxes dont on nous promet qu'elles seraient supprimées si le gouvernement instaurait une taxe au kilomètre. On parle aussi se réduire les accises sur le carburant, mais ça c'est une tout autre promesse à tenir. Et là encore, ce serait avantager les voitures qui consomment et polluent le plus.

+ POUR NOS ABONNES | Fiat 500, VW Golf, Peugeot 3008, Volvo XC90, BMW Serie 3, Porsche 911 ou Audi Q7: devinez qui paiera plus et qui paiera moins ? Et combien.