Ces produits contiennent du DEET, un agent toxique, c’est pourquoi ils ne sont pas autorisés dans les avions.

Les passagers, qui s’en vont dans des pays où les risques de contracter la malaria sont grands, prennent des produits anti-moustiques pour se protéger, mais ils ne peuvent pas être placés dans les bagages à main «au risque de se le faire confisquer par le personnel de sécurité», explique Jan Van der Cruysse. Cela n’a aucun rapport avec les règles concernant les produits liquides. «Le DEET est trop dangereux pour les passagers et le personnel de cabine. Néanmoins, les produits anti-moustiques sans DEET peuvent être transportés dans les bagages à main, mais pas en spray.»