L’émission s’appelle «Blachman», du nom de son créateur et animateur, le compositeur de jazz Thomas Blachman. Elle est diffusée le mardi soir sur une chaîne danoise, en deuxième partie de soirée. Son décor est complètement épuré.

Dans cette émission, on voit deux hommes, l’animateur et son invité, commenter le corps d’une femme, nue, se présentant devant eux. Pendant une demi-heure, ils la détaillent sous toutes les coutures et élargissent leur conversation à des thèmes plus généraux comme la culture, l’esthétique etc. Les critiques sont parfois dures.

Après sa première diffusion l’émission a créé la polémique au Danemark et le débat se répand dans d’autres pays en Europe. Pour le magazine Marie-Claire, il s’agit tout simplement de sexisme à l’état pur, d’un concept dérangeant et humiliant.

Si les candidates sont consentantes, le concept pose questions. Quelle est l’utilité de cette émission? Est-ce honteux et irrespectueux de détailler ainsi un corps nu à la télévision? Est-ce de l’humiliation?

« Sérieusement, où est le problème ? »

Thomas Blachman, l’animateur, balaye les critiques. «Le corps d’une femme aspire à être commenté avec des mots. Les mots d’un homme. L’idée de ce show est de parler du corps nu de la femme devant eux. Je veux juste qu’elles sachent ce que les hommes pensent du corps d’une femme», explique-t-il à 7sur7.

Du côté de la production, Sofia Fromberg rajoute : «ce programme révèle ce que les hommes pensent à propos des corps féminins». «Sérieusement, où est le problème?»