La prime sera comprise entre 500 et 2.000 euros. Les ménages devront introduire une demande auprès de l'administration. Quand le dossier sera examiné, un expert rendra visite aux demandeurs afin de les aider à cibler les travaux prioritaires. La prime sera perçue quand les travaux seront réalisés. Une deuxième visite de l'expert est prévue pour vérifier le bon déroulement des travaux.

L'aide est limitée aux occupants de ces logements et ne peut être octroyée à leurs bailleurs. Une disposition sera prise pour éviter que ces derniers n'augmentent le loyer après la réalisation des travaux.

Divers travaux sont visés: amélioration du système de chauffage, de l'installation électrique et/ou de gaz, de la toiture, de la ventilation, installation d'un premier WC, placement d'un système central de chauffage, etc.