Les Archives de l’Etat ont débuté en 2002 la numérisation d’archives. Depuis 2009, le résultat peut être consulté par le public dans les salles de lecture des Archives de l’État.

Désormais, près de 25.000 registres paroissiaux belges, contenant des tables décennales de baptêmes, mariages et décès, qui sont conservés aux Archives de l’État et des documents mis à disposition par d’autres services d’archives, sont consultables sur internet. Les documents de l’état civil sont progressivement scannés et mis en ligne.

La consultation est gratuite mais les visiteurs doivent se créer un compte via http://search.arch.be afin d’obtenir un login.

Le site des Archives de l’Etat dispose également d’un moteur de recherche, «Rechercher des personnes», contenant plus de 20 millions de noms. Ce moteur de recherche reprend des informations issues de registres paroissiaux, registres de l’état civil, actes notariés, inventaires de biens et autres documents d’archives. Les Archives de l’Etat précisent que les données de moins de 100 ans contenues dans ce moteur de recherche et dans les actes de l’état civil ne sont pas accessibles, en raison de la législation sur la protection de la vie privée.