Miss Wallonie, Miss Flandre et Miss Bruxelles : des titres purement honorifiques, mais un premier test pour les candidates à Miss Belgique 2013. Une épreuve réussie pour Shérine Dandoy, Miss Namur qui a été sacrée Miss Wallonie, pour Mélissa Vingerhoed qui a reçu le titre de Miss Bruxelles – les deux Brabant concourant pour le titre, sans compter que cette année aucune Bruxelloise n’a été retenue parmi les vingt finalistes – et pour Leen Geysen, Miss Limbourg qui porte désormais l’écharpe de Miss Flandre.

«Ça fait une écharpe de plus», sourit la demoiselle de Diepenbeek, une des favorites au titre, tant par sa beauté, sa classe et son naturel joyeux.

Mais jusqu’à présent, aucune finaliste ayant décroché un de ces titres informels n’a réussi à confirmer lors de l’élection nationale. Ces deux dernières années, seules les Miss Wallonie sont sorties du lot. Mais par deux fois, elles ont terminé sur la seconde marche du podium : Chloé Saive en 2011 et Aurore De Geest en janvier dernier.

L’adage dit jamais deux sans trois : Shérine Dandoy, de Sclayn, est-elle déjà condamnée à la place de première dauphine de Miss Belgique? Réponse le 6 janvier prochain.

En tout cas, les trois demoiselles titrées mercredi soir lors d’une soirée de gala, rejettent la pression : «Non, ce titre ne signifie pas que je suis favorite, précise Shérine Dandoy. Je pense que j’ai bénéficié des votes des Marocains qui étaient présents.»

Miss Belgique initiée au volley

Car ce sont les personnes accompagnant les finalistes pendant leur séjour au Maroc et quelques autres invités qui ont voté afin de déterminer les gagnantes. Pour leur permettre de juger les filles, les jeunes femmes ont défilé en caftan, un vêtement traditionnel marocain et ont présenté leur talent.

Comme d’habitude, pas mal de prétendantes au titre ont dansé, avec énergie ou sensualité. Les trois Miss élues ont d’ailleurs proposé une chorégraphie, dont une danse du ventre pour Shérine Dandoy qui a demandé une tenue aux danseuses venues occuper les temps morts de la soirée.

Valérie Smal de Grivegnée a réalisé un numéro de gymnastique rythmique avec ruban, tandis que Julie De Beule a notamment initié Miss Belgique 2012, Laura Beyne, au volley, un sport que la Wavrienne pratique au plus haut niveau.

Désormais, les trois Miss vont tenter de faire honneur à leur nouveau titre et les dix-sept autres vont tout faire pour contredire ce résultat.