Outre sa collaboration à La Première, où il a notamment présenté "Bonjour quand même, un talk show" et succédé à son poste de directeur à Claude Delacroix, Jean-Pierre Hautier était aussi connu en télévision pour présenter, depuis 1994, le concours Eurovision de la chanson, aux côtés de Jean-Louis Lahaye notamment.

Une collaboration qu'il a expliquée:

 

Jean-Pierre Hautier avait également participé pendant de nombreuses années au Jeu des dictionnaires aux côtés par exemple de Jacques Mercier, Marc Moulin et Philippe Geluck :


 

Il était aussi le mari de Fabienne Vande Meersche, autre figure de proue de la télévision publique, avec qui il avait deux filles. Jean-Pierre Hautier aurait eu 57 ans dans quelques jours.

 


Un 45 tours après Radio Cité

Après des études de réalisation radio et télévision à l'IAD à Bruxeles dans les années '70, il se voit confier des séquences musicales par Patrick Duhamel, animateur de l'émission «Ne cherchez plus entre midi et deux heures», l'une des plus populaires de l'époque. Il participe ensuite à Radio Cité, la première radio musicale de la RTBF (souvenirs de 1983 et de 1985 ci-dessous), avec Marc Moulin, où il rencontre Fabienne Vande Meerssche, sa future épouse.





Après Radio Cité, Jean-Pierre Hautier a réveillé les auditeurs bruxellois de Bruxelles Capitale pendant plus de dix ans. Il fait également partager une de ses passions, la musique classique, sur Capitale aux côtés de Nicolas Blanmont.

Il a enregistré et produit un 45 tours avec son ami Frédéric Jannin, "What's your Name", un hommage à James Bond, sous le pseudonyme de Zinno. Jean-Pierre Hautier a également longuement participé au "Jeu des dictionnaires".





En 1994 il devient le commentateur attitré du Concours Eurovision de la chanson pour la RTBF. Il reçoit les rênes de La Première fin des années '90, où il lance en janvier 2001 l'émission "Bonjour Quand Même".

 

A l'ombre de Derrick

Pour terminer en riant, car Hautier savait rire peut-être mieux que personne, revoici ses  (fabuleuses) parodies de Derrick avec Fred Jannin