Le Conseil des ministres a approuvé vendredi un projet d’arrêté royal qui prévoit que 60% des nouveaux emplois titres-services devront être accordés aux chômeurs complets indemnisés (CCI) et/ou aux bénéficiaires d’un revenu d’intégration. Le même texte porte aussi de 7,50 à 8,50 euros le prix d’achat d’un titre-service à partir du 1er janvier 2013.

Le premier ministre Elio Di Rupo et la ministre de l’Emploi Monika De Coninck ont souligné que cette dernière mesure était clairement prévue dans l’accord de gouvernement. «Il ne s’agit pas d’une économie mais d’une façon de mieux gérer les titres-services. C’était également le cas pour la décision qui limite le nombre de titres-services qui peuvent être achetés par famille», ont-ils précisé.

L’arrêté précise qu’est considéré comme CCI ou bénéficiaire du revenu d’intégration celui qui perçoit des allocations au moment de l’engagement ou qui en a perçu pendant un certain nombre de jours au cours des six derniers mois.

Les nouvelles sociétés de titres-services devront présenter un business plan lors de leur demandes d’agréation.