« C’est un jour difficile pour le pays. Tous les Belges partagent l’immense chagrin des familles », a commenté le Premier ministre Elio Di Rupo, peu avant de prendre l’avion pour Genève.

Le gouvernement belge a décidé, vu l’ampleur de l’accident, son caractère exceptionnel et l’émotion générée, de décréter un jour de deuil national, dont les modalités doivent encore être spécifiées.