Transports: barrages filtrants

Les 4 sociétés de transport public (SNCB, STIB, TEC, De Lijn) annoncent de « fortes perturbations ». La circulation des trains sera complètement interrompue dès dimanche 22 h et ce, jusqu’à lundi 22 h. Du côté des TEC, on demande aux voyageurs de « prévoir d’autres solutions », la société se disant « dans l’impossibilité de garantir le respect des horaires et des services ».

Et ça ne devrait pas être beaucoup plus simple sur les routes : les syndicats annoncent en effet des barrages filtrants.

Thalys et aéroport

L’aéroport de Charleroi sera fermé, aucun vol ne sera assuré. À Bruxelles, où l’association des pilotes belges BeCA les a appelé à suivre la grève, et à Liège, pas de fermeture décidée mais de sérieuses perturbations prévues.

Aucun Thalys ne circulera lundi (des perturbations sont d’ailleurs à prévoir dès dimanche soir ainsi que mardi, le temps que le trafic se résorbe). Les Eurostar seront quant à eux à l’arrêt de dimanche 22 h à lundi 22 h (un service restreint de bus reliera Bruxelles-Midi à Lille Europe).

Ecoles

Les écoles du pays, tous réseaux confondus, ne seront pas épargnées. Si elles ont l’obligation d’accueillir les enfants et de leur offrir un encadrement minimum, la présence devant certains établissements de « piquets volants » issus d’autres secteurs professionnels n’est pas exclue et pourrait donc perturber leur organisation.

A  l’ULB, les derniers examens programmés ce 30 janvier (et qui ne concernaient que les élèves de Polytech) seront quant à eux reportés.

Communes

La grève nationale touchera aussi les administrations communales. Dans la plupart des communes, on estime que les services à la population seront immanquablement perturbés, voire suspendus, tandis que le ramassage des immondices sera reporté. De nombreux parcs à conteneurs devraient également rester fermés, tout comme les crèches communales.

La meilleure façon d’avoir une information globale sur ces perturbations est encore de vous rendre sur le site internet de votre commune.

Sécurité

Les gardiens de prison devraient débrayer en masse. Du côté de la police, par contre, rien de prévu de manière stricte, même si on suppose qu’il y aura sûrement plus d’absents lundi matin que d’habitude, notamment à cause du régime spécial de pension qui inquiète la profession. Même son de cloche du côté des pompiers, qui assureront quand même la protection des citoyens depuis leurs casernes. Quant à la Justice, pas d’infos précises mais les juges, également inquiets pour leur pension, pourraient aussi arrêter le travail.

Hôpitaux 

Des actions et des arrêts de travail sont prévus dans divers hôpitaux wallons mais un service minimum sera de toute façon assuré. L’hôpital universitaire Saint-Luc de Bruxelles a annoncé une « activité normale », même s’il admet qu’elle pourrait être ralentie en raison des problèmes de mobilité que pourrait rencontrer le personnel.

La Fédération des associations sociales et de santé (FASS), qui représente le secteur de la santé extra-hospitalier, a quant à elle appelé tous ses membres à participer à la grève.

Banques/Poste 

Même si le secteur bancaire n’a pas annoncé de fermetures programmées, il devrait néanmoins être touché lui aussi, entre autres par des piquets de grève devant certaines agences.

Quant à la distribution du courrier par bpost, il est difficile de dire quelle sera l’ampleur des perturbations et leur localisation. La CSC a par contre déjà annoncé que le centre de tri de Fleurus (Charleroi X) serait fermé, ce qui entraînera nécessairement des retards dans la distribution du courrier.

Commerces

Grandes surfaces et galeries marchandes ne devraient pas échapper au mouvement de grogne puisque des piquets de grève et des fermetures sont prévus un peu partout en Wallonie et malgré qu’il s’agisse de l’avant-dernier jour des soldes d’hiver. Sont entre autres concernés les grands centres commerciaux, comme ceux de City Nord, Ville?2 et Cora Châtelineau à Charleroi (dont les artères commerciales devraient aussi être fermées) ainsi que Cora, Belle-Île, Médiacité… à Liège.

Entreprises 

De nombreuses grandes entreprises seront en grève. À Bruxelles, l’usine Audi sera fermée et des piquets de grève ou d’information sont annoncés par exemple chez Peugeot Meiser. Dans les provinces wallonnes, la plupart des zonings industriels seront aussi à l’arrêt.

En Flandre, la grève du personnel de l’Agentschap voor Maritieme Dienstverlening en Kust pourrait avoir des conséquences sur la navigation maritime tandis que des ports, comme celui de Zeebrugge, seront aussi touchés.

Presse 

Les programmes des radios et télévisions du service public seront fortement chamboulés. En radio, certains journaux seront réduits et d’autres supprimés tandis qu’en télé, le JT de 13 h sera plus court (les autres programmes seront maintenus).

Du côté du secteur privé, aucune perturbation n’est attendue. L’AGJPB, association des journalistes professionnels, a déclaré que « c’est en exerçant leur métier d’informer que les journalistes seront le plus utiles à la mobilisation et à la compréhension par tous des enjeux».