Alors que le comité ministériel restreint a approuvé fin juin la proposition faite par le ministre de la Défense, Pieter De Crem, de réduire de moitié, dans le courant de l'an prochain, la présence militaire belge en Afghanistan, on apprend que près de 9.000 soldats belges ont été blessés lors d'exercices ou d'opérations à l'étranger au cours des dix dernières années.

Par ailleurs, vingt décès ont également été enregistrés durant la même période.Cependant, ces décès surviennent rarement dans des situations de combat.

Un membre de la marine belge est décédé en avril dernier après être tombé malade sur le Godetia. En 2006, trois militaires sont morts dans l'accident de leur char au Liban.

Douze militaires ont été blessés en Afghanistan entre 2007 et 2009 dans des situations de combat, mais la majorité des cas concernent des chutes ou des accidents avec des munitions. *

Une économie de 25 millions

Le retrait partiel en 2012 de la présence belge en Afghanistan ainsi que certaines modifications de la présence militaire belge dans d'autres parties du monde généreront une économie de 25 millions d'euros.

Avec Belga